• sponsor
  • sponsor
  • sponsor
  • sponsor
  • sponsor
  • sponsor

Réglement du CPM

Dispositions générales

Le présent règlement a pour but de déterminer clairement quelles sont les règles que le Club des Patineurs de Meyrin entend faire respecter lorsque les sportifs sont sous sa responsabilité. Il fixe également, sans ambiguïté, les sanctions que le club peut être amené à prendre dans des cas d'indiscipline.

 

Le présent règlement est établi en référence et sur les bases :

  • des statuts du club
  • de la chartre déontologique du Cp Meyrin
  • des divers règlements de la LSHG
  • des directives Jeunesse et Sport, notamment de la chartre des droits de l'enfant dans le sport
  • du Droit suisse, de façon générale
  • des directives particulières de Swiss Olympic
  • des règles et consignes de sécurité des sites sportifs

Indiscipline

L'indiscipline est un manquement occasionnel aux règles qui ont été fixées et qui n'entraîne pas de conséquence sur la santé morale ou physique d'une tierce personne. Des manquements répétés ne sont plus à considérer comme de l'indiscipline.

Art. 1.

Indiscipline / arrivée tardive

Les joueurs se présentent à l'heure fixée par le rendez-vous. Ils se conforment aux horaires d'entraînement en arrivant changés au bord du ring. Dans les cas où le joueur sait qu'il ne sera pas à l'heure, il en avise son moniteur ou son administrateur.

Art. 2.

Indiscipline / tenue

Al. 1. Les joueurs sont équipés de la tenue adéquate selon les directives des entraîneurs, subsidiairement des moniteurs ou des responsables.

Al. 2. Les joueurs se changent dans les vestiaires réservés à cet effet. En aucun cas, ils se promènent nus à des endroits réservés au public ou utilisés par d'autres groupes n'ayant aucun rapport avec le hockey sur glace.

Art. 3.

Indiscipline / langage

Les joueurs évitent d'utiliser des mots grossiers lorsqu'ils communiquent entre eux. Ils sont particulièrement attentifs à ces dérapages verbaux lorsque des joueurs plus jeunes les entourent. En aucun cas, des gestes déplacés sont utilisés afin d'émettre un sentiment de colère ou de frustration.

Art. 4.

Indiscipline / comportement à l'entraînement

Al. 1. Les joueurs se concentrent sur le contenu de l'entraînement. Ils évitent le bavardage inutile et tous actes susceptibles de déconcentrer le groupe.

Al. 2. Ils n'émettent aucune critique sur le contenu de l'entraînement. Un joueur qui se sent la nécessité de parler à l'entraîneur ou le moniteur le fera, en aparté, après l'activité.

Al. 3. Les joueurs éviteront de se chamailler sur la glace, même par jeu ou par provocation.

Art. 5.

Indiscipline / comportement en compétition

Al. 1. Les joueurs se présentent en forme aux compétitions. Ils évitent les excès, le soir précédent la compétition, en s'imposant une hygiène de vie compatible aux objectifs.

Al. 2. Les joueurs restent solidaires, dans la victoire, comme dans la défaite. En aucun cas, il ne s'agira de trouver des boucs émissaires à une contre-performance.

Al. 3. Les joueurs respectent les consignes d'organisation et se présentent à l'heure aux repas, aux réunions, au car, etc.

Al. 4. Les joueurs ne se permettent pas de prétexter une contre-performance par l'attitude d'un arbitre.

Art. 6.

Indiscipline / relations sexuelles

Toutes les activités et jeux à caractère sexuel sont strictement interdits dans le cadre de l'activité du club.

Art. 7.

Indiscipline / fumée et alcool

Al. 1. Il est strictement interdit de consommer de l'alcool dans le cadre de l'activité sportive. Dès 16 ans, les joueurs sont autorisés, selon le droit suisse, à consommer des boissons dont la teneur en alcool est dite "faible". Dès 18 ans, ils peuvent consommer de l'alcool. Dans tous les cas, ils ne seront pas autorisés à s'enivrer dans les locaux du club.

Al. 2. Il est strictement interdit de fumer durant l'activité sportive, dans les vestiaires, les WC et aux alentours immédiats de la glace. Il en est de même dans tous les locaux du club ou utilisés par le club, à des fins sportives, même pour une période très courte et occasionnelle.

Art. 8.

Indiscipline / respect du site sportif

Al. 1. Les joueurs s’engagent à suivre scrupuleusement les règles et consignes de sécurité émises par les responsables des sites sportifs qu’ils fréquentent en tant que membres du CP Meyrin, que ce soit à Meyrin ou à l’extérieur.

Al. 2. Les joueurs s’engagent à respecter le personnel des sites sportifs, le matériel et la propreté.

Gestion des actes d’indiscipline

Les actes d'indiscipline sont gérés par les entraîneurs et les moniteurs. Les sanctions vont de la réprimande au renvoi de l'activité sportive exercée au moment des faits. Les entraîneurs et les moniteurs peuvent faire appel au Comité en cas de doute ou afin d'obtenir un soutien et de l'aide. Les intérêts des joueurs, des équipes et du club sont pris en compte lors de la prise d'une décision disciplinaire.

Fautes graves

Sont considérées comme fautes graves, des actions qui mettent en danger la santé morale et/ou physique d'une autre personne. Sont également considérées comme fautes graves des indisciplines répétées qui nuisent au bon développement sportif d'une tierce personne ou d'un groupe. Tout acte poursuivit par la loi avec ou sans dépôt de plainte est considéré comme une faute grave qui sera, le cas échéant, dénoncée à la Justice.

Art. 9.

Faute grave / insultes

Al. 1. Les joueurs ne peuvent insulter un bénévole, un responsable du club ou un entraîneur. Ils ne sont pas autorisés à se moquer de ces gens ou à se montrer insolents et arrogants vis-à-vis d’eux.

Al. 2. Il est strictement interdit d'insulter des officiels, des arbitres ou des entraîneurs d'autres équipes.

Art. 10.

Faute grave / vol

Les athlètes respectent le matériel de leur camarade et n'en prennent pas illicitement possession, même par jeu. Toute forme de vol ou d'emprunt non consenti est strictement interdite.

Art. 11.

Faute grave / contrainte

En aucun cas, il ne sera toléré que des joueurs contraignent un camarade à effectuer des actions qu'il refuse d'accomplir. La faute est encore plus grave si l'auteur utilise la violence physique et/ou verbale afin de parvenir à ses fins ou si un groupe utilise l'humiliation, la menace ou l'intimidation pour arriver aux mêmes fins.

Art. 12.

Faute grave / violence

La violence verbale et physique est strictement interdite. La faute est encore plus grave quand les actes de violence sont commis à plusieurs. Les auteurs seront immédiatement dénoncés à la Justice si des lésions corporelles graves sont infligées.

Art. 13.

Faute grave / racisme

Les comportements racistes, quels qu'ils soient sont strictement interdits.

Art. 14.

Faute grave / dommages à la propriété

Il est strictement interdit de détériorer ou de casser le matériel mis à la disposition des joueurs et des équipes. Il en va de même des locaux, subsidiairement du mobilier et du matériel à autrui.

Art. 15.

Faute grave / consommation de médicaments

Dans le cadre de l’activité du club, il est strictement interdit de consommer des médicaments si ces derniers ne sont pas prescrits médicalement. Les joueurs qui doivent prendre des médicaments sont tenus d’en aviser le moniteur et/ou l’entraîneur.

Art. 16.

Faute grave / consommation de stupéfiants

Il est strictement interdit de consommer des stupéfiants (drogue) dans le cadre de l'activité du club. Cette interdiction vaut également la veille des compétitions et lors des camps.

Art. 17.

Faute grave / dopage

Le joueur qui aura utilisé un produit interdit afin d'augmenter son potentiel sportif sera immédiatement dénoncé. La liste des produits dopants établie par la fédération fait foi dans ce domaine.

Art. 18.

Faute grave / vente de produits prohibés

Il est strictement interdit de se livrer à la vente de produits prohibés (drogue, produits dopants). L'auteur d'une telle faute serait immédiatement exclu du club et dénoncé à la Justice. Il en est de même en cas d'incitation à la consommation.

Gestion des fautes graves

Les fautes graves font l'objet d'une dénonciation immédiate à l'intention du Comité qui prend les mesures qui s'imposent dans le moment. L'affaire est ensuite portée à la connaissance de la Commission Disciplinaire qui traite le cas. L'exclusion d'un membre demeure une décision qui appartient exclusivement au Comité. Une exclusion ne préserve pas l'auteur d'une faute grave d'une dénonciation à la Justice.

Fair-play

Le fair-play est l'état d'esprit qui prédomine dans le domaine du sport et qui régit, de manière positive, les relations entre les tous les acteurs

Art. 19.

Fair-play / généralité

Al. 1. Les sportifs reconnaissent les qualités et les prestations de leurs adversaires.

Al. 2. Les joueurs respectent leurs adversaires et ne se permettent pas de commentaires déplacés ou désagréables.

Al. 3. Les joueurs n'organisent pas d'activités susceptibles de nuire à la performance de l'adversaire.

Al. 4. Les joueurs reconnaissent le travail des arbitres comme un travail impartial et qui ne peut être remis en question.

Al. 5. Les joueurs respectent les règles établies par la LSHG.

Al. 6. Les joueurs savent gagner et perdre avec loyauté.

Al. 7. Les joueurs reconnaissent leurs fautes et leurs erreurs.

Gestion du manque de fair-play

Le manque de fair-play est dénoncé au Comité, lequel prend les décisions disciplinaires qui s'imposent et qui peuvent déboucher sur l'exclusion d'un membre.

Les parents

Art. 20.

Les parents / respect des directives

Al. 1. Les parents respectent les directives du club. Ils adhèrent à sa philosophie et à sa politique et soutiennent les décisions des responsables et/ou des entraîneurs du club.

Al. 2. En aucun cas, les parents ne se permettent de créer la polémique en ce qui concerne le travail technique ou l’encadrement de leurs enfants. Les doléances, commentaires ou remarques sont à faire directement au Président ou à un membre du Comité désigné à cette tâche.

Art. 21.

Les parents / aide au club

Les parents aident les entraîneurs et les responsables du club en leur fournissant les renseignements nécessaires sur leurs enfants, notamment en ce qui concerne les problèmes physiques et/ou mentaux.

Art. 22.

Les parents / fair-play

Les parents se comportent de manière exemplaire lors des entraînements et des compétitions. Ils respectent les règles de fair-play qui sont imposées aux joueurs.

Art. 23.

Les parents / le respect

Al. 1. Les parents ne sont pas autorisés à entrer dans les vestiaires. Ils respectent l'intimité des joueurs.

Al. 2. Les parents ne viennent pas aux abords de la glace pour se permettre des commentaires contre les entraîneurs et les moniteurs. Ils encouragent les enfants et respectent le travail des gens qui oeuvrent pour le club.

Al. 3. Les parents respectent la propreté des sites sportifs, notamment en jetant leurs déchets aux endroits prévus à cet effet. Ils respectent le travail des gardiens du centre sportif et montrent le bon exemple aux joueurs.

Art. 24.

Les parents / soutien

Les parents doivent avoir conscience de leur rôle. Ils soutiennent et aident leurs enfants dans l'adversité quelle qu'elle soit.

Art. 25.

Les parents / obligation financière

Les parents s'acquittent de leurs obligations financières dans les délais. Les cas particuliers sont traités par le Trésorier.

Art. 26.

Les parents / fumée et alcool

Les parents restent des exemples. Ils évitent de fumer aux abords du ring et dans les locaux fréquentés par les joueurs. Ils ne s'enivrent pas devant les jeunes et ne se présentent pas à des activités du club en état d'ébriété.

Art. 27.

Les parents / stupéfiants

Al. 1. En aucun cas il ne sera toléré que des parents s'adonnent à de la consommation de stupéfiants dans le cadre de l'activité du club. En cas d'infraction commise devant les joueurs, le Comité prendra immédiatement une sanction d'expulsion.

Al. 2. La vente de stupéfiants et l'incitation à la consommation seront immédiatement dénoncées à la Justice. Le Comité prendra immédiatement une sanction d'expulsion.

Gestion des relations avec les parents

Les relations avec les parents sont régies par les statuts du club, la chartre déontologique du club, le bons sens et la bienséance. Le Comité se réserve le droit d'interdire l'accès des locaux du club à un parent ou de lui imposer une distance à respecter avec le club. Le Comité est parfaitement en droit d'exclure un parent en cas de faute grave.

Les entraîneurs et les moniteurs

Art. 28.

Entraîneurs & moniteurs / règles générales

Al. 1. Les entraîneurs et les moniteurs respectent les consignes émises par les organes faîtiers de notre Fédération, par Jeunesse et Sport et pas Swiss Olympic.

Al. 2. Les entraîneurs et les moniteurs respectent les consignes émises par le club.

Al. 3. Les entraîneurs et les moniteurs adhèrent à la philosophie et à la politique du club.

Al. 4. Ils travaillent en adéquation avec les objectifs qui sont fixés par le club, respectivement par l'entraîneur professionnel. Ils acceptent un rôle social avec les conséquences que cela comporte.

Al. 5. Les entraîneurs et les moniteurs ne cessent de se perfectionner et participent à des cours J&S et/ou à des cours de la LSHG.

Art. 29.

Entraîneurs & moniteurs / respect

Les entraîneurs et les moniteurs sont en charge des jeunes et des moins jeunes. Il leur est strictement interdit :

  • de battre un joueur, de l'humilier ou de la rabaisser,
  • de mettre sa santé morale et/ou physique en danger en ne respectant pas les principes d'entraînement,
  • de faire passer ses intérêts personnels avant celui des joueurs,
  • de prendre des mesures disciplinaires excessives dans le but de briser un joueur,
  • de profiter d'une position d'influence afin d'en tirer des profits ou des avantages,
  • de se soustraire au principe d'équité et d'impartialité,
  • d'avoir une quelconque activité à caractère sexuel avec un joueur,
  • de s'adonner à des actes racistes.

Art. 30.

Entraîneurs & moniteurs / fumée et alcool

Il est strictement interdit aux entraîneurs/moniteurs de fumer aux abords du ring et dans les locaux fréquentés par les joueurs. Il en est de même en ce qui concerne la consommation d'alcool. Ils ne s'enivrent pas devant les jeunes et ne se présentent en aucun cas à des activités du club en état d'ébriété.

Art. 31.

Entraîneurs & moniteurs / médicaments

Les moniteurs ou entraîneurs ne sont pas autorisés à administrer de leur propre chef des médicaments dans le cadre de l'activité du club.

Art. 32.

Entraîneurs & moniteurs / stupéfiants

Al.1. En aucun cas il ne sera toléré que des moniteurs s'adonnent à la consommation de stupéfiants dans le cadre de l'activité du club. En cas d'infraction commise devant les joueurs, le Comité prendra immédiatement une sanction d'expulsion.

Al. 2. La vente de stupéfiants et l'incitation à la consommation seront immédiatement dénoncées à la Justice. Le Comité prendra immédiatement une sanction d'expulsion.

Art. 33.

Entraîneurs & moniteurs / fair-play

Les moniteurs se comportent de manière exemplaire lors des entraînements, des compétitions et lorsqu'ils sont en contact avec les joueurs. Ils respectent d'une façon stricte les règles de fair-play qui sont imposées aux joueurs et aux parents.

Art. 34.

Entraîneurs & moniteurs / parents

Les entraîneurs et les moniteurs respectent les parents et ne se permettent aucune remarque désobligeante contre eux devant les joueurs. Ils entretiennent des relations conviviales avec l'ensemble des parents. Les conflits parents/club sont du ressort exclusif du Comité

Gestion des relations avec les moniteurs et les entraîneurs

Les relations entre le club et les moniteurs et les entraîneurs, sont régies par contrats (écrits ou moraux). Tout manquement grave au code déontologique voulu par la fonction fera l'objet d'une décision immédiate de la part du Comité, lequel peut exclure immédiatement un moniteur ou prendre une mesure de licenciement envers un entraîneur professionnel.

Les bénévoles

Art. 35.

Les bénévoles / généralités

Al. 1. Les bénévoles sont au service du club. Ils travaillent dans l'intérêt des membres et gardant comme objectif principal le bien-être des joueurs.

Al. 2. Les bénévoles respectent les consignes émises par les organes faîtiers de notre Fédération, par Jeunesse et Sport et pas Swiss Olympic.

Al. 3. Les bénévoles respectent les consignes émises par le club.

Al. 4. Les bénévoles adhèrent à la philosophie et à la politique du club

Al. 5. Ils travaillent en adéquation avec les objectifs qui sont fixés par le club, respectivement par le Président et acceptent un cahier des charges exhaustif.

Art. 36.

Les bénévoles / respect & fair-play

Les bénévoles sont soumis aux mêmes règles de respect et de fair-play que les moniteurs et les joueurs.

Art. 37.

Les bénévoles / parents

Les bénévoles respectent les parents et ne se permettent aucune remarque désobligeante contre eux. Ils entretiennent des relations conviviales avec l'ensemble des parents.

Les membres du Comité

Art. 38.

Les membres du Comité / généralités

Al. 1. Les membres du Comité se préoccupent de la gestion globale du club. Ils ne perdent pas de vue les objectifs fixés et travaillent en adéquation avec l'ensemble des partenaires. Ils travaillent de manière collégiale.

Al. 2. En aucun cas, ils ne peuvent prétériter des joueurs ou une équipe dans une recherche effrénée de résultats.

Al. 3. Ils garantissent aux membres le respect des règles qui régissent déontologiquement la pratique du sport. Ils s'assurent que ces règles s'appliquent de façon équitable. Ils oeuvrent pour que les valeurs éthiques soient promues dans le cadre de la société.

Al. 3. Les membres du Comité s'assurent de la pérennité de la société en prenant des décisions conformes aux moyens dont dispose le club.

Al. 4. Les membres du Comité s'assurent que les directives émanant des divers organes faîtiers soient appliquées.

Al. 4. Les membres du Comité ne tirent aucun avantage de leur position dans le club.

Art. 39.

Les membres du Comité / parents

Al. 1. Les membres du Comité considèrent les parents comme des partenaires à part entière.

Al. 2. Les membres du Comité respectent les parents et ne se permettent aucune remarque désobligeante contre eux. Ils entretiennent des relations conviviales avec l'ensemble des parents

Al. 3. Les membres du Comité sont tenus d'aviser les parents lors de dysfonctionnements graves de la part des joueurs. Ils doivent entretenir avec les parents un rapport basé sur la confiance et l'honnêteté.

Al. 3. Dans la mesure du possible, les membres du Comité informent les parents des lignes directrices qui sont définies dans le cadre de la gestion de la société.

Art. 40.

Les membres du Comité / respect & fair-play

Les membres du Comité sont soumis aux mêmes règles de respect et de fair-play que les joueurs, les moniteurs et les bénévoles.

Art. 41.

Les membres du Comité / fumée et alcool

Il est strictement interdit aux membres du Comité de fumer aux abords du ring et dans les locaux fréquentés par les joueurs. Il en est de même en ce qui concerne la consommation d'alcool. Ils ne s'enivrent pas devant les jeunes et ne se présentent en aucun cas à des activités du club en état d'ébriété.

Art. 42.

Les membres du Comité / stupéfiants

Al. 1. En aucun cas il ne sera toléré que des membres du Comité s'adonnent à de la consommation de stupéfiants dans le cadre de l'activité du club.

Al. 2. La vente de stupéfiants et l'incitation à la consommation seront immédiatement dénoncées à la Justice.

Le Président est en charge du strict respect de l'application de ce règlement, notamment dans le cadre de son Comité. Le Président demeure le garant des valeurs et se doit d'investir l'énergie nécessaire pour que ces valeurs ne soient pas qu'une vue de l'esprit.

Fait à Meyrin, le 29 janvier 2006